Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après les flacons en rectangle, privilégiant la symétrie et les angles d'une robe du soir; voici en 1991 Amarige et ses rondeurs, ses hanches de verre translucides, surmontées d'un bulbe doré entourant son goulot.

Le flacon est également coiffé d'un petit bouchon au drapé dissymétrique, comme emporté par le vent. Enfin, il porte son nom inscrit à l'encre noire sur une fine larme givrée.

A l'origine de ces formes, une blouse et une muse du nom de Bettina. Jean Couturière, P.D.G de Givenchy Parfums, voulait que le flacon évoque un symbole de la féminité moins sophistiqué, moins intouchable qu'une robe de cocktail. Une blouse par exemple.

C'était en 1989, cette année-là, la collection s'inspirait largement d'une blouse à laquelle Bettina, le manequin emblème de la marque, avait autrefois donné son nom et ses manches rondes "ballon", transparente et pudique fut donc le point de départ proposer pour guider le crayon du designer.

Ce parfum est une harmonie de fleurs blanches, de fruits et de bois précieux, il marie la mandarine, la violette, le bois de rose à une grappe de mimosa.

On distingue également l'ambre gris, nuancé de vanille et une touche de jasmin.

A la fin de l'année 1994, "Amarige" présente ses habits de fête sous le nom d'Amarige Enchantement contenant le précieux Extrait de Parfum : il se présente dans un flacon en cristal dont la colerette est sertie de pierres de verre de Swarovski, tel rubis, saphirs et émeraudes. Une unique apparition pour l'hiver limitée à 4.218 exemplaires dans le monde avant de disparaître au printemps.

Retour à la page SOMMAIRE, Envie de Parfums

Retour à la page Les Parfums GIVENCHY

Tag(s) : #Parfums

Partager cet article

Repost 0