Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Créé en 1925.

C'est le parfum de Maharani. Impressionné par le Taj Mahal et l'histoire d'amour qui s'y rattache (le Shah Djahan l'a fait construire en souvenir de sa favorite Mumtaz Mahal morte tragiquement), Jacques Guerlain crée son parfum auquel il a donné le nom du jardin où les amoureux se retrouvaient en cachette.

La deuxième guerre mondiale a privé les États-Unis de Guerlain mais à la Libération, on peut voir des files de GI's chargés d'approvisionner les Américaines en Shalimar.

La fabrique de Bécon, bombardée, est remplacée par une nouvelle usine construite non loin, à Courbevoie, où sont encore produits tous les parfums et leurs dérivés pour le marché français et européen ainsi que les concentrés qui, dissous dans l'alcool, fourniront dans d'autres pays des extraits ou des eaux de toilette rigoureusement conformes aux normes établies.

A la tête d'un personnel extrêmement qualifié, deux Guerlain, Marcel et son neveu Jean-Paul, veillent à cette qualité constamment maintenue des produits. Eux seuls ont accès au recueil des formules (précieusement tenues sous clé comme les plus coûteux des composants naturels) et à certaines manipulations. Mais ce n'est là qu'une des tâches de Jean-Paul Guerlain, pour qui l'achat de matières premières nécessite attention et nombreux déplacements.

Jean-Paul représente, depuis qu'il a commencé à travailler avec son grand-père Jacques, la cinquième génération des "nez".

C'est un parfum oriental ambré doux, chaleureux, aux notes balsamiques, dont les composants sont ceux des parfums capiteux : benjoin, patchouli, opopanax, vanille, encens, bergamote et iris. Il possède également des accents de rose et de jasmin.

Ce parfum représente en 1995 environ 16% des ventes de la maison Guerlain.

Pour la communication de 1995, le thème est celui de "l'aristocrate nomade". Sur fond de Taj Mahal sous un angle inhabituel et éclairé par retouches ordinateur, le mannequin Heather, photographiée par Dominique Isserman, incarne la vision onirique de l'Orient rêvée par Guerlain.

En 1995, Guerlain propose de nouveaux flacons, plus élancés, plus purs mais conservant toujours le fameux bouchons "éventail".

Shalimar de Guerlain
Shalimar de GuerlainShalimar de GuerlainShalimar de Guerlain
Shalimar de GuerlainShalimar de Guerlain
Tag(s) : #benjoin, #patchouli, #opopanax, #vanille, #encens, #bergamote, #iris, #rose, #jasmin

Partager cet article

Repost 0