Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les parfums, les jus, les nez, les senteurs, les anecdoctes, les photos... tout ce que j'aime vous faire partager sur l'univers du parfum!

Girl de ROCHAS

Cette fragrance 2021 de ROCHAS est conçue dans une démarche écoresponsable: et oui! Tout le monde s'y met!

Le flacon d'abord. Il a été réalisé à partir de 40% de verre recyclé PCR !

Non, ce n'est pas un test Covid, mais un matériau recyclé après consommation (Post Consumer Recycler), vous savez? quand vous triez vos bouteilles!

ROCHAS a collaboré avec Verescence, l'un des premiers verriers du marché à proposer cette proportion de matériau recyclé. Cela permet de réduire l'impact environnemental et de donner une 2ème vie à ce verre.

Le capot du flacon a été fabriqué avec du plastique recyclé à hauteur de 39% et non avec de l'acier, plus luxueux, certes, mais plus énergivore.

Enfin, la fragrance elle même contient 90% d'ingrédients d'origine naturelle. Anne Flipo, maître parfumeur chez IFF a donc suivi un cahier des charges très stricts pour respecter cet objectif. Le jus se décompose en 3 partie avec 7% d'eau, 77% d'alcool de betterave (et oui!) et 16% de concentré parfumé.

Ce concentré démarre sur un extrait de néroli, la baie de rose et du bourgeon de cassis. Il s'épanouit sur de la fleur d'oranger, une pointe de jasmin et un accord d'orchidée, pour s'adoucir sur des notes plus boisées avec du cèdre, du bois de santal et une touche de vanille.

Et la pub? un lancement avec une accroche personnalisée "chaque Girl est unique" et un film que vous pouvez personnaliser sur le site officiel.  Spray good, feel good!

L'étui aussi a fait l'objet de réflexion "responsable" avec un label "Forest Stewardship Council" (comme pour POP Bluebell de Stella McCartney), avec un carton issu de forêts gérées d'une façon responsable et permettant sa traçabilité.

retour aux Parfums ROCHAS

Suivez-moi sur Instagram

Girl de ROCHAS
Girl de ROCHAS
Girl de ROCHAS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article