Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les parfums, les jus, les nez, les senteurs, les anecdoctes, les photos... tout ce que j'aime vous faire partager sur l'univers du parfum!

L'homme LACOSTE

En 2017, la célèbre marque au crocodile sort son parfum masculin.

L'homme

En tout simplicité.

Créé par le maître parfumeur Michel Girard, ce bois épicé commence par des notes de mandarine et de rhubarbe pour entrainer nos hommes sur des baies roses et du gingembre avant de dévoiler le bois de cèdre.

En 2018, la griffe dévoile une nouvelle variation de son masculin. 

Une fragrance plus intense pour séduire des hommes plus aventuriers, plus sportifs ! 

Le maître parfumeur Michel Girard signe ce 2ème opus en conservant le mélange de fruits (en y ajoutant de l'orange et du coing, oui, oui, vous avez bien lu!) et d'épices (poivre noir et gingembre) en y rajoutant du bois avec le vétiver, du cypriol (plante qui ressemble au papyrus) et de l'Akigalawood (essence qu'on retrouve dans beaucoup de parfums masculin et qui s'obtient à partir d'huile essentielle de patchouli)

Il y apporte aussi une touche exotique avec l'ambre et la vanille

Le flacon reprends la ligne épurée de la bouteille d'origine avec une couleur plus intense forcément, dans les bleus nuit, limite noir. Un élégant capot en métal noir mat surmonte le tout. 

La version Timeless, quant à elle, invite à vivre l’émotion d’un moment suspendu. Elle reflète l’élégance intemporelle. L’Homme Lacoste Timeless réinvente la fraîcheur emblématique du parfum original, avec des accents énergiques d’épices, gingembre, poivre noir, soutenus par des notes de bois de cèdre, d'ambre sec et de musc. La bergamote et la cardamome ont remplacé la mandarine et le coing au côté de la rhubarbe. Le jasmin entre dans la composition avec une touche de vanille.

Retour à la page Les Parfums LACOSTE

Source: le site de la marque et Le Point

Suivez-moi sur Instagram

L'homme LACOSTE
L'homme LACOSTE
L'homme LACOSTE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article